L’immunité, notre arme santé naturelle

L’immunité c’est l’ensemble des systèmes de défense de l’organisme nous protégeant des agents infectieux, extérieurs à l’organisme. Une bonne hygiène de vie favorise une bonne immunité et donc une bonne santé ! Même si chacun a un “terrain” qui lui est propre, avec des antécédents familiaux et des prédispositions spécifiques, il est quand même possible de favoriser l’immunité par une hygiène de vie adaptée à chacun.

L’hygiène de vie et la naturopathie : meilleures alliées de l’immunité

La naturopathie est la discipline reine en matière d’immunité ! En effet, elle a pour objectif d’optimiser son immunité par un “travail” sur l’hygiène de vie. Les 4 piliers de l’hygiène de vie étant :

  • Une alimentation équilibrée et individualisée
  • Une activité physique régulière et adaptée
  • Un sommeil de qualité, réparateur
  • L’équilibre psycho-émotionnel

De nombreux autres éléments, simples et accessibles, favorisent l’immunité: s’exposer à la lumière naturelle, avoir de bonnes relations sociales, savoir se faire plaisir, bien respirer, etc. Tout ce qui permet à l’organisme d’être dans un état d’équilibre participe à l’immunité !

Un naturopathe saura vous donner les clés d’une bonne hygiène de vie, qui vous est adaptée.

immunité

Zoom sur l’alimentation : levier primordiale de l’immunité

L’alimentation est un des piliers de la naturopathie et de l’hygiène de vie ! Voici quelques conseils pour adopter une alimentation soutenant l’immunité.

Dans les grandes lignes

Mangez varié (de tout !), vrai (brut en grande majorité, les produits transformés devant être occasionnels), équilibré (dans des proportions qui vous sont adaptées !) et vivant (des aliments qui contiennent beaucoup de nutriments tels que graines germées, fruits et légumes crus, produits lacto-fermentés…).

Mangez plus végétal pour booster votre immunité

Voici des repères simples pour composer une assiette équilibrée :

  • Des légumes cuits et / ou crus dans la moitié de votre assiette
  • Un quart de l’assiette avec des céréales semi-complètes (riz, pâtes, quinoa, sarrasin…) ou des farineux (pommes de terre, patates douces…)
  • Et le quart restant de l’assiette avec des protéines, souvent végétales (légumineuses, tofu), parfois animales (œufs, poisson, viande)

Favorisez une alimentation anti-inflammatoire

L’inflammation du corps étant propice à terme à l’installation de pathologies, une alimentation anti-inflammatoire consiste à limiter :

  • Les sucres non naturels et rajoutés (plats et produits industriels, soda, jus de fruits industriels, etc.)
  • Les produits laitiers (surtout de vache au lait pasteurisé)
  • Et le blé (c’est la céréale dans laquelle le gluten a été le plus transformé par l’industrie, le rendant de moins en moins digeste)

Ce trio, surconsommé de nos jours, a tendance à surcharger l’organisme d’hormones non adaptées, à le fatiguer, à diminuer le fonctionnement de certains organes, à augmenter le risque de certaines pathologies…

Cliquez ici pour lire l’article sur les dangers de l’alimentation industrielle Fast Food&co, sommes-nous nourris?

A contrario, misez sur les oméga 3, anti-inflammatoires : noix, huile de colza (de première pression à froid) dans vos salades, graines de lin moulues, poissons gras, etc. !

Mangez biologique (ou du circuit raisonné)

Il y a certains débats en la matière, mais de mon côté, je favorise les aliments et produits non traités chimiquement, meilleurs pour la santé, pour l’environnement et pour les humains qui les produisent.

immunité

Adopter une alimentation antioxydante

L’oxydation de nos cellules provoque le vieillissement de l’organisme. C’est un phénomène naturel, décuplé par le stress, une mauvaise alimentation, les produits chimiques, la pollution, etc.

Consommer des aliments antioxydants c’est favoriser un meilleur fonctionnement de l’organisme : retenez simplement les fruits et les légumes majoritairement (mais aussi thé vert et chocolat noir !)

Veillez à manger des assiettes digestes

Assimiler les nutriments des aliments qu’on consomme et rejeter ce que le corps ne doit pas assimiler (les déchets), c’est primordial pour l’immunité ! Veillez donc à avoir un bon transit qui ne doit ni être trop rapide (diarrhées), ni trop lent (constipation) : dans un cas, l’assimilation n’a pas le temps de se faire, et dans l’autre, l’organisme garde les déchets trop longtemps, ce qui peut causer des désagréments.

Le siège de l’immunité étant les intestins, une bonne digestion est indispensable ! Pour cela, mastiquez jusqu’à ce que votre bouchée devienne de la bouillie et consommer les aliments qui vous conviennent (certaines personnes digèrent mal le cru, d’autres ont des intolérances voire des allergies, etc.).

L’assiette doit vous être adaptée, et pour savoir ce qui vous convient à vous, observez vous ! Si vous ressentez des ballonnements, des douleurs, de la fatigue ou un problème de transit après l’ingestion d’un même aliment, limitez sa consommation par la suite.

Soigner votre microbiote, le siège de votre immunité

Le microbiote (ou flore intestinale) est composé naturellement de milliards de bactéries amies peuplant notre gros intestin. Elles sont comme une armée vous protégeant des pathogènes qui souhaiteraient s’introduire en vous par la paroi de l’intestin : près de 80% de l’immunité est assurée par notre microbiote !

Encore une fois, l’hygiène de vie et particulièrement l’alimentation, permettent de maintenir un microbiote équilibré : pour cela, consommer des aliments prébiotiques (globalement, des aliments avec des fibres : fruits, légumes, céréales semi-complètes, etc.) qui viendront nourrir les bactéries amies probiotiques, naturellement présentes en nous.

immunité

Les compléments : une béquille temporaire

En parallèle d’une bonne hygiène de vie, il est possible de soutenir l’immunité, notamment lors de la saison froide, avec des plantes médicinales, huiles essentielles, minéraux, certaines vitamines quand nécessaire, etc.

Présentés sous formes liquide, en gélules, en poudre, les compléments alimentaires sont un soutien ponctuel, qui peuvent vous être conseillés par un naturopathe. Mais ils ne remplaceront jamais une hygiène de vie équilibrée ! Ils sont donc temporaires, et viennent, quand nécessaire, après ou en parallèle d’un rééquilibrage de l’hygiène de vie.

***

Camille L.

Je suis Camille LENGAIGNE, naturopathe & sophrologue, du compte Instagram coloré et imagé @promenade.de.sante. J’ai à cœur de vulgariser les principes de santé, car je crois que pour un mieux-être durable, il faut devenir acteur de sa santé, et donc d’abord comprendre ce qui se joue en nous ! Je transmets une naturopathie décomplexée et vulgarisée, où la santé ne boude pas le plaisir ! Retrouvez mes conseils, astuces et recettes sur Instagram @promenade.de.sante. Pour un rdv de naturopathie, avec un accompagnement complet et personnalisé, je reçois à Paris, au Pays basque et en ligne.

Merci à Lucie de Vivons Physio-logique de m’avoir proposé de partager cet article sur l’immunité. Nous partageons toutes les deux cette vision d’une santé qui passe par la compréhension de notre organisme, et mettons un point d’honneur à rendre cela accessible par des informations et conseils vulgarisés et concrets !

Add your comment or reply. Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer